Championnats du monde de kayak extrême 2021, de Mayenne à Oetz !

Oetz Trophy 2021 - Léa

Léa, ancienne membre du club de canoë-kayak JSPA Mayenne, a participé aux championnats du monde de kayak extrême qui se tenaient du 8 au 10 octobre 2021 à Oetz en Autriche. Elle s’est classée à la 5ème place pour ses premiers mondiaux de kayak extrême ! Il n’est pas si loin le temps où Léa participait aux Challenges Jeunes ! 😉 De Mayenne à Oetz, nous avons le plaisir de vous partager son retour d’expérience :

“Je suis arrivée le lundi 4 octobre sur place, il y avait un niveau d’eau moyen sur le parcours. J’ai directement embarqué pour tester ce magnifique parcours des qualifications qui ce compose de deux rapides, dont le « champion’s killer », et d’une belle ligne droite en classe 3 sur 200 mètres. Le mardi, le niveau d’eau avait monté et cela faisait méga peur ! Donc pas de navigation sur le bassin… Le mercredi matin, le niveau avait baissé, mais c’était toujours gros et effrayant. Avec d’autres kayakistes, nous avons fait une partie de la rivière « middle oetz ». Là, je me prends une sale nage et je perds ma pagaie. L’après-midi, entraînement sur le parcours des qualifs : là aussi j’ai nagé dans le « champion’s killer ».

Jeudi matin, c’est entraînement sur le parcours des qualifs. Enfin, j’me décide de monter sur le parcours des finales (j’avais peur avant de m’y aventurer, mais faut y aller et j’en mourrais d’envie !). Vendredi première manche de qualification à 14h et la deuxième à 17h. Les organisateurs ne prenaient que la meilleure des deux manches, 30 femmes au départ et seulement les 15 meilleures accèdent demi-finale.

À cause d’un problème de cellule, nous n’avions pas nos temps. Les officiels ne nous les ont donné que le samedi matin. Justement, samedi matin bim ! je fais 11ème ! Ça passe en demi-finale. Départ à 13h et pas de pitié parce que pour aller en finale, il fallait être dans les 5 premières. Je fais ma course, je suis bien dans les lignes, je débarque et je me dirige vers la plate-forme pour regarder les autres filles. Je calcule par rapport à mon temps si elles sont devant ou derrière moi… et je fais 5ème, ça passe !

La finale, 16h, nous sommes 5. Il n’y a plus qu’à tout donner et me faire plaisir ! Je me lance et je loupe ma dépose de la rampe de départ. Ce qui me fait faire un soleil avant et un joli tour dans le contre avant de repartir et de m’engager sur le parcours. Je termine donc à la 5ème place en 1’19, malgré un parcours presque parfait : l’erreur de départ ne me permet pas de monter sur le podium. Je suis quand même ultra-contente d’avoir été jusqu’en finale. C’était mon objectif, maintenant repos et l’année prochaine j’irai chercher une médaille !”

Merci Léa ! Encore félicitations à toi !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.