Clervie, Merlin et Jahnelle participent à cette finale. Clara était sélectionnée pour la finale, mais n’a pas pu participer… ce n’est que partie remise ! Il est 7h30 samedi matin lorsque nous partons à destination de Château-Thebaud pour la première épreuve, la descente. Nous arrivons vers 10h30, ce qui nous laisse le temps de récupérer les dossards, décharger les bateaux et effectuer une reconnaissance du parcours. C’est parti avec Clervie, Jahnelle et Merlin en bateau descente ! Nous montons tranquillement vers la première bouée, nous la prenons de la droite vers la gauche. Le temps d’expliquer à Clervie, benjamine, qu’il faudra qu’elle aille à la seconde bouée lors de sa course. Nous redescendons tout aussi tranquillement vers la glissière et manœuvrer autour des 4 bouées juste en amont de la glissière. Malheureusement, nous ne pourrons pas tester la descente puisque le passage est volontairement obstrué avant le début de la compétition.

Le premier départ sera le matin pour Clervie : en route vers la seconde bouée, retour par le départ pour continuer vers la glissière. Le passage de l’ouvrage est bien maîtrisé, la réception aussi. Pourtant, quelques mètres après c’est le bain ! Clervie passe ainsi la ligne d’arrivée à côté de son embarcation ! Ce n’est pas une si mauvaise position compte tenu des températures excessives.

Le second départ dans l’après-midi concerne Jahnelle et Merlin, toustes les deux dans la même catégorie. Le départ est très énergique ! Lors du retour de la première bouée, Merlin est en troisième position. La négociation des virages autour des bouées sera ardu, mais il passera la glissière avec brio. Jahnelle arrive à son tour et, elle aussi, passe la glissière sans difficulté.

Le troisième départ pour Clervie et Merlin se fait en C2 descente. Ce n’est pas la discipline qu’iels pratiquent, pour autant c’était l’occasion de se faire plaisir. C’est le top départ ! Ce dernier chahute un peu les participantes, c’est le jeu des mass-start. Toutes les embarcations défilent… Toutes ? Non ! Seule une petite embarcation résiste encore et ne fait toujours pas son apparition : celle de Clervie et Merlin ! Que se passe t-il ? Un bain ? Le premier bateau de sécurité revient avec les bouées… Toujours pas de C2. Nous accélérons le pas le long de la rivière et, au bout de quelques instants, nous apercevons Clervie et Merlin en train de discuter avec les canoëistes du second bateau de sécurité ! C’est assurément un moment plaisir pour elleux ! Sous les encouragement des passants, iels relancent l’embarcation en direction de la glissière et la passent sans aucune difficulté ! À l’arrivée, le plaisir se lit sur leur visage.

Comme les températures sont très chaudes, direction la Maine pour se jeter à l’eau. Les grandes comme les petites ! Un bon moyen pour se rafraîchir tout en s’amusant. Vient l’heure de monter les tentes, se restaurer et passer la nuit du mieux possible…

Le lendemain matin, nous partons à Clisson pour la deuxième épreuve, le slalom. Il n’est malheureusement pas possible d’embarquer pour essayer le parcours… Tant pis, iels profiteront de la première manche pour le tester. En attendant, petit tour du bassin depuis le bord pour appréhender le tracé.

C’est parti pour Clervie, puis Jahnelle et enfin Merlin. Iels ont essayé de reproduire in situ les gestes appris au cours des séances. C’est plutôt bien réussi, il ne manque qu’un peu de vitesse entre chaque porte pour espérer un podium. Ensuite, Merlin et Clervie embarquent en C2 slalom. Là encore, il s’agit plus de se faire plaisir que de réaliser un temps. Iels se sont souvenues des précieux conseils de Fred, du club d’Ambrières-les-Vallées, et ont largement rempli la mission : le plaisir était au rendez-vous ! Merci Fred !

Iels ont pris note des remarques sur la vitesse pour la deuxième manche. Entre les portes, les jeunes kayakistes ont accéléré au maximum. Lors de la seconde manche C2, un équipage nous a offert un moment de navigation très émouvant.

Le résultat ? Deux podiums pour les jeunes mayennaises !

Jahnelle, 3ème régionale K1 Dame Poussine.

Merlin, 3 ème régional K1 Homme Poussin.

Merci aux clubs de Château-Thebaud et de Clisson ! Rendez-vous la saison prochaine, dès le mois d’octobre !

C’est un Challenge Jeunes un peu particulier qui a lieu aujourd’hui, pour deux raisons. Tout d’abord parce que c’est la finale départementale. Ensuite parce qu’il ne s’agit pas d’une compétition ordinaire, mais d’une journée d’animation ! Nous ne savons pas encore ce que nous réserve cette journée lorsque nous partons du club, c’est une surprise ! En route pour le club de canoë-kayak de Château-Gontier-sur-Mayenne où nous allons déjeuner !

Lorsque nous arrivons, Christian nous attend à la capitainerie pour nous expliquer le déroulement de l’animation. Pendant le pique-nique, Christian expose les différentes activités articulées autour d’une chasse au trésor ! Au programme, retrouver 4 indices afin d’ouvrir un coffre laissé par les vikings en l’an mil. Pour cela, les plus jeunes devront utiliser canoës, stand up paddle, pédalos, bateau électrique et Dandy ! 4 équipes sont formées : les jaunes, les rouges, les vertes et les bleues. C’est parti pour un challenge beaucoup plus coopératif qu’il n’y paraît.

Tout au long de l’après-midi, les jeunes kayakistes enchaînent les activités à la recherche d’indices et à la résolution des énigmes. Nos chasseureuses de trésor s’entraident, se stimulent, communiquent… bref, c’est une véritable coopération qui s’installe dans toutes les équipes. Lorsqu’une énigme est résolue, il est nécessaire de retourner voir le maître du jeu pour obtenir des pièces d’un puzzle et avancer dans le jeu.

Au fur et à mesure de cette chasse au trésor, les équipes découvrent qu’une coopération inter-équipe est nécessaire pour ouvrir le coffre au trésor ! En effet, un code à 4 chiffres doit être trouvé pour ouvrir le cadenas. Iels réalisent que le code final n’est pas que le fruit des 4 indices à retrouver, mais celui de toutes les équipes participantes ! Pendant que les accompagnateurrices terminent leurs essais du Dandy, chaque équipe donne le chiffre que les indices lui ont permis de trouver et… le cadenas s’ouvre laissant apparaître le butin. Un goûter très chouette et bien mérité : sodas, jus de fruits, gâteaux, pâte à tartiner locale et baguettes fraîches !

Il est temps pour les jeunes de se changer et de connaître le résultat de la finale départementale pour la saison 2021/2022 :

Poussine : 2ème – Jahnelle

Poussin : 1er – Merlin

Benjamine : 1ère – Clervie

Minime Dame : 1ère – Clara

Minime Homme : 1er – Johan

Cadet débutant : 1er – Nathanël

Coupes, médailles et gourdes offertes par le Comité Départemental de Canoë-Kayak de la Mayenne viennent clôturer cette journée fantastique appréciée de toustes ! Le club de Château-Gontier-sur-Mayenne reçoit la coupe pour la superbe journée de la finale départementale offerte, encore merci Christian !

Merci au club de canoë-kayak de Château-Gontier-sur-Mayenne et rendez-vous les 18 et 19 juin pour la finale régionale qui se déroulera à Clisson et Château-Thébaud dans le département de la Loire-Atlantique !

Ce matin, nous nous rejoignons à 8h30 au club pour un départ vers 9h. Nous avons chargé tout le matériel la veille afin de partir tranquillement vers le club de Laval. Lorsque nous arrivons à destination, les plus jeunes en profitent pour visiter la totalité des locaux, notamment les parcs à bateaux de compétition et de location.

Ensuite, iels font la connaissance de Sam et de Myriam qui encadrent les ateliers d’équipage avec l’aide, entre autre, de Lalie, Lucas, Lucie, Mona… Le but est de présenter un maximum d’embarcations en équipage (C2, C4, K2, K4). Iels constatent alors l’importance de la communication et de la coordination au sein d’un équipage. Iels bénéficient également de conseils de spécialistes de la discipline ! Tout au long de ces ateliers, il règne une très bonne ambiance. Puisqu’il commence à faire chaud, une pause baignade en tenue est autorisée pour rafraîchir les jeunes participantes. Encore quelques essais et il est déjà temps de la pause méridienne.

La réunion d’information a lieu une demi-heure avant le premier départ, soit à 13h. Le déroulement des courses est expliqué ainsi que les parcours à réaliser. Suite aux explications, les plus petites catégories embarquent pour la course 200 mètres. C’est une course très rapide sur une distance très courte : un sprint du début à la fin ! 13h30, c’est le premier départ pour les poussines et les benjamines. C’est ainsi le départ simultané de Clervie, Jahnelle et Merlin : 3 participantes sur les 4 engagées dans ce challenge. Iels se débrouillent très bien malgré l’instabilité des embarcations dont iels n’ont pas l’habitude. Au fur et à mesure du challenge, les plus grandes catégories prennent le départ. S’ensuit une pause de 30 minutes avant le deuxième parcours.

Pour ce deuxième parcours, il s’agit de réaliser une boucle de 1000 mètres. Cette fois-ci, c’est une mass-start puisqu’il n’y a que deux départs. Le début de course est alors assez impressionnant à regarder et le premier virage devient stratégique pour la suite de la course. Une mass-start impose de maîtriser sa vitesse et sa trajectoire mais aussi de gérer les situations inconfortables comme les collisions ou les mouvements d’eau générés par tous les participantes. Clara, ex-æquo avec Eline du club de Laval, doit réembarquer pour un sprint qui doit les départager : alors que Clara a une certaine avance tout au long du sprint, la fatigue l’emporte et elle dessale à quelques mètres de l’arrivée… ce qui laisse l’avantage à Eline. Pour autant, ce sprint restera mémorable tant les deux participantes n’ont rien lâché !

Après leurs courses, les jeunes troquent leur dossard contre un goûter. Puis vient l’annonce des résultats :

Poussine : 2ème – Jahnelle

Poussin : 1er – Merlin

Benjamine : 1ère – Clervie

Minime Dame : 2ème – Clara

À la clôture de ces résultats, nous apprenons que Clara, Clervie, Jahnelle et Merlin sont sélectionnées pour la finale régionale qui se déroulera à Clisson et Château-Thébaud dans le département de la Loire-Atlantique les 18 et 19 juin 2022 ! Félicitations à elleux !

Merci au club de canoë-kayak de Laval et rendez-vous le 11 juin à Château-Gontier-sur-Mayenne pour le prochain Challenge Jeunes – Finale départementale !

Le 7 mai dernier, les plus jeunes du club ont participé à un Challenge Jeunes assez singulier : une animation nature au club de canoë-kayak d’Ambrières-les-Vallées proposée par le CPIE Mayenne – Bas-Maine ! Un challenge 100% mayennais,, puisque nos amies sarthoises ne seront pas à ce challenge.

Nous arrivons au club de Mayenne vers 10h30 afin de charger tranquillement le matériel, car cette fois-ci le challenge se déroule tout près de Mayenne ! Ainsi, nous partons du club vers 11h à destination de celui d’Ambrières-les-Vallées. Sur place, nous rencontrons les kayakistes amboriverains qui installent les tables pour le pique-nique. Après quelques échanges, c’est au tour du club de Laval de nous rejoindre. Tout le monde s’installe pour la pause déjeuner et se prépare ensuite à embarquer. Enfin, Sébastien du CPIE vient également à notre rencontre.

Le temps de rassembler toustes les petites kayakistes, la séance peut commencer. Sébastien explique le déroulement de l’animation sur la terre ferme. Sébastien demande aux jeunes ce qu’iels remarquent au sujet de la Varenne et les réponses sont reçues comme autant d’indices pour élucider la question. Notre animateur nature profite de cette occasion pour glisser quelques termes de vocabulaire liés à l’eau et à la rivière : bassin versant, confluence, affluents, crue, étiage, lit mineur, lit majeur… autant de terme utiles pour le passage des pagaies couleurs. Aidé de Bernard, il déploie une carte avec le lac de Haute-Mayenne en évidence. Notre environnement proche est dû à la construction du barrage de Saint-Fraimbault-de-Prières. Sébastien revient sur l’histoire et les raisons de la construction de cet ouvrage : des réserves d’eau pour faire face à la demande croissante en eau potable. Cette séance à terre est résumée en une phrase : “un mouchoir jeté à Ambrières peut se retrouver à Saint-Nazaire”.

Il est temps d’embarquer pour la séance sur la Varenne. Un premier arrêt a lieu près de la passerelle en amont du camping. Là, nous apprenons à distinguer plusieurs arbres : le frêne, le saule, l’aulne, le peuplier, le chêne pédonculé… Ensuite, nous rencontrons deux pêcheurs en float tube. L’un d’eux remonte un silure juste devant nous ! Après mesure, il fait 147 cm de long. Nous remontons au niveau du barrage. Là encore, un pêcheur remonte une truite sous nos yeux ! En amont du barrage, Sébastien nous enseigne beaucoup : la différence entre la ripisylve de chaque berge et les impacts sur la biodiversité. L’une des berges est quasiment dépourvue d’arbres tandis que l’autre en est très fournie. La démonstration est claire : côté arbres, c’est la vie ! Insectes, oiseaux, végétaux, caches à poissons… Nous avons observé plusieurs trous de pics sur plusieurs troncs. Sébastien nous demande d’écouter la nature : pouillot véloce, merles, grillons… en quelques secondes d’écoute, il y a tant à décrire. Après cela, Sébastien enchaîne avec le paysage qui nous entoure, la formation des méandres d’une rivière et la sédimentation. Les pièges à ragondins sur les berges sont aussi l’occasion d’aborder les espèces invasives.

Nous remontons encore la Varenne et nous passons plusieurs embâcles… pour nous arrêter devant un ultime embâcle qui nous barre complètement le passage. D’ailleurs, Sébastien remarque plusieurs crottes de mustélidés sur ce tronc en travers de la rivière. Il s’agirait probablement d’un putois qui marque son territoire. Nous resterions des heures à écouter tout ce savoir, pourtant il est déjà l’heure de rentrer. Nous redescendons alors vers le barrage que nous passons, c’est le moment récréation pour les petites et les grandes ! Lors d’un ultime arrêt, Sébastien nous offre une dernière information sur les libellules et leur état larvaire aquatique avant une vie aérienne adulte.

Clara, Clervie, Esteban, Gabriel, Jahnelle, Johan, Merlin et Nathanël du club de Mayenne ont participé à ce Challenge. Pas de classement ni de médailles, mais plein de souvenirs et de connaissances !

Maintenant, il est vraiment temps de sortir de l’eau pour déguster un goûter bien mérité ! Merci au CPIE Mayenne – Bas-Maine et au club de canoë-kayak d’Ambrières-les-Vallées et rendez-vous le 21 mai à Laval pour le prochain Challenge Jeunes – Course en ligne !

Nous nous retrouvons au club à 8h30 afin de préparer le matériel des jeunes compétiteur⋅rices : kayaks de slalom, jupes, pagaies et casques. Désormais, le matériel est très vite chargé. Nous partons rapidement en direction du bassin de slalom Cyril Fletcher à La Flèche vers 9h.

Lorsque nous arrivons à La Flèche, nous nous dirigeons vers le bassin de slalom près du moulin de Poil de Reux afin de prendre connaissance du tracé du parcours. Après une reconnaissance depuis le bord, les plus jeunes embarquent pour tester ce parcours sous la supervision de Jade et Olivier. Ensemble, iels en analysent chaque spécificité. Lorsque Merlin oublie sa gîte, c’est le bain assuré ! Pas grave, c’est l’entraînement. Même si les températures de l’air et de l’eau sont très froides, il repart s’entraîner en kayak et en canoë !

La pause méridienne passée, le challenge peut débuter. D’abord les canoës, puis les kayaks. Le slalom s’effectue en 2 manches. Les athlètes qui choisissent les deux disciplines partent donc pour 4 manches ! Michael et Olivier, quant à eux, sont juges de portes. Les jeunes des différents clubs sarthois et mayennais s’élancent à tour de rôle sur le bassin, malgré le froid et le vent. Certains se baignent et reprennent la course !

Lutter contre les éléments entraîne une fatigue qui se fait ressentir, il est temps que la course se termine. Nous chargeons le matériel pendant que les jeunes se changent et prennent un chocolat chaud accompagné d’un gâteau. Ensuite, nous nous dirigeons vers la remise des prix :

Poussin K1H : 1er – Merlin

Benjamine K1D et C1D : 1 ère – Clervie

Minime K1D : 1 ère – Clara

Bravo également à Johan qui a réalisé des belles manches en dépit de quelques mois de pratique. Merci au club de canoë-kayak de La Flèche et rendez-vous le 7 mai à Ambrières-les-Vallées pour le prochain Challenge Jeunes – Animation nature !

Nous nous donnons rendez-vous au club à 9h30 afin de préparer le matériel de nos jeunes compétiteurrices : kayaks de descente et de mer, jupes, pagaies. Iels ont désormais l’habitude de charger toutes leurs affaires. Avant de partir en direction du Mans, Michael explique le principe d’une mass start descente : c’est un départ toustes en même temps en bateau directeur ! Nous filons ensuite vers l’Île aux Sports du Mans vers 10h.

Arrivé⋅es sur l’Île aux Sports, nous déchargeons le matériel et nous entamons une observation du parcours à effectuer puisque le premier départ aura lieu à 13h45. Après la reconnaissance du parcours, nous nous installons pour le pique-nique. Si le soleil est bien présent, le vent qui souffle est plutôt frais. Il est 13h30 lorsque le débriefing à l’attention des responsables des clubs a lieu, le départ est fixé 15 minutes plus tard. Les plus jeunes se présentent et se mettent en place sur la ligne de départ… et c’est parti pour Clervie, Jahnelle et Merlin ! Les poussines et les benjamines s’élancent ensembles ! Nous les suivons et nous les encourageons tout au long de la course, la boucle réalisée autour de l’île nous y aide.

Lorsque les plus jeunes passent la ligne d’arrivée, nous apprenons qu’un troisième départ sera donné. Toutes catégories confondues ! En effet, les jeunes de tous les clubs ont tellement bien réalisé leur course que nous sommes en avance sur l’horaire. C’est alors le départ de la mass start des plus grandes, les minimes et les cadettes. Clara se lance à son tour dans la course. Pendant ce temps, les préparatifs sont en cours pour le troisième départ. La deuxième course se termine et les jeunes ont quinze minutes de pause avant la mass start générale !

Toustes les jeunes s’alignent au départ… et c’est reparti ! Même si la fatigue se fait ressentir, chacune des participantes termine cette troisième boucle ! La course terminée, nous rechargeons le matériel pendant que les jeunes se changent. Ensuite, nous nous dirigeons vers la remise des prix :

Poussine : 2 ème – Jahnelle

Poussin : 1er – Merlin

Benjamine : 1 ère – Clervie

Minime Dame : 3 ème – Clara

Bravo aux jeunes et merci aux accompagnantes ! Merci au club de canoë-kayak du Mans et rendez-vous le 2 avril à La Flèche pour le prochain Challenge Jeunes – Slalom en eau-vive.

Nous nous rejoignons au club à 9h pour préparer le matériel de nos jeunes compétiteurrices : kayaks en polyéthylène, gilets, casques, jupes, pagaies… Ainsi Clara, Clervie, Esteban, Gabriel, Jahnelle, Johan, Merlin et Nathanaël participent activement au chargement et à la vérification de leurs affaires. Michael donne les consignes et quelques explications sur le déroulement de la journée. Il est 9h33 lorsque le convoi part en direction de Sablé-sur-Sarthe.

Arrivées sur le site, Michael emmène nos petites kayakistes sur le bassin afin d’essayer les rampes de lancement et la pratique en eau-vive. C’est nouveau pour la plupart des membres du petit groupe. Le boardercross, ou X-Trem, commence par un départ à quatre kayakistes qui s’élancent depuis une rampe. Iels s’aident de leur pagaie et d’une main pour basculer leur embarcation. Ensuite, iels doivent passer des portes de slalom, parfois communes à toustes. C’est très spectaculaire, très dynamique et ce sera une nouvelle discipline aux Jeux Olympiques de Paris. Pour les jeunes, tout se passe très bien ! Il est temps d’entreposer le matériel et de déjeuner. Première tenue de rechange !

L’après-midi, c’est le moment du challenge en 3 manches : la première pour tester le parcours en condition à quatre, la seconde et la troisième comptent pour le résultat final. Les juges de portes veillent et notent toustes celleux qui passent une porte à l’envers ou qui ratent une porte ! Première compétition pour Esteban, 8 ans, et première fois en eau-vive ! C’est aussi la première fois en eau-vive pour Nathanael, qui dessalera à la fin de sa première manche. Les kayakistes de la JSPA Mayenne ont su gérer leur course : essayer d’aller vite en prenant soin des trajectoires et assurer le passage de toutes les portes !

Les parents venus aider s’occupent de remonter les bateaux entre les manches et de faire embarquer tout le monde. Les allers-retours s’enchaînent tout le temps de la course, pas de répit pour les accompagnantes ! Lorsque la course se termine sur le bassin, tout le monde retourne au club de canoë-kayak de Sablé-sur-Sarthe pour se changer : deuxième tenue de rechange ! La remise du dossard permet aux compétiteurrices de bénéficier d’un goûter composé d’un jus de fruit et d’une madeleine. Le temps s’assombrit lors des résultats et la pluie commence à tomber.

De retour au club, nous déchargeons et rangeons tout le matériel. Michael regroupe toustes les participantes et félicite les jeunes kayakistes : malgré leur peu de pratique en eau-vive, iels ont assuré leur course !

Poussine : 1ère – Jahnelle

Poussin : 1er – Merlin, 3ème – Gabriel

Benjamine : 1 ère – Clervie

Minime Dame : 1ère – Clara

Minime Homme : 3ème – Johan

Cadet débutant : 2ème – Nathanaël

Bravo aux jeunes et merci aux accompagnantes ! Merci au club de canoë-kayak de Sablé-sur-Sarthe et rendez-vous le 29 janvier à Moulins-le-Carbonnel pour le prochain Challenge Jeunes – Course d’orientation.

Le niveau d’eau de la Mayenne est encore monté dans la journée : si le matin le niveau était déjà assez haut, le soir la rivière déborde légèrement de son lit. Les sorties vont bientôt commencer !

S’il est 8h lorsque les premier⋅es bénévoles arrivent, il n’en reste pas moins qu’une grosse partie du travail d’aménagement du site a eu lieu depuis une semaine. En effet, les plus ancien⋅nes du club ont beaucoup travaillé pour rendre l’endroit le plus pratique et agréable possible : tontes des parterres de pelouse, débroussaillage de l’emplacement de l’ancien lavoir, remise à niveau de la passerelle, préparation du matériel divers… Si les plus jeunes et les moins vieux taquinent souvent les plus ancien⋅nes, iels savent que ces dernier⋅es font énormément pour les jeunes et le bon déroulement de ce Challenge Jeunes. Un très grand Merci à nos Ancien⋅nes : Claude, Gérard, Jean-Pierre, Jean-Pierre, Roger !

La journée commence donc par le montage des portes, ce sont Jacky, Jean-Pierre, Jérôme, Michael, Olivier et Pauline qui s’engagent dans ce chantier. Pendant ce temps, Gérard et Marc installent les tables à destination de la préparation du chocolat chaud et mettent en place la ligne d’eau près de la rive gauche. Avec la berge, elle forme un couloir qui permettra aux jeunes compétiteur⋅rices de rejoindre le départ de la course sans passer au milieu du bassin. Alex, Anita, Bernie, Clément, Karine, Manuel, Patrick, Romain,Tom et Stéphanie arrivent en renfort. Tom se greffe au groupe du montage de bassin, il embarque avec Olivier afin de régler la hauteur des portes au-dessus de l’eau. Stéphanie, Bernie, Manuel, Anita et Jacky entament la préparation des documents des juges de portes et la partie informatique : saisie en ligne de la course, préparation des résultats. Claude, Karine et Patrick préparent le nécessaire au chronométrage et à la visualisation du franchissement de la ligne d’arrivée. Pauline, Clément et Romain filent faire les courses : petit matériel pour la course, madeleines pour le goûter et bonbons pour la remise des lots. Nous préparons également les coupes et les médailles ainsi que les sacs de lots à destinations de toustes les participant⋅es : stylos, bonbons, grelots, autocollants, etc.

Les premier⋅es participant⋅es arrivent pour s’entraîner sur le bassin de slalom. Ce dernier est composé de deux parcours de 10 portes chacun. Le slalom consiste à partir d’un point en amont du bassin, franchir les portes vertes dans le sens du courant et les portes rouges à contre-courant, passer la ligne d’arrivée en aval du bassin. Dans le cas d’un slalom parallèle, les deux parcours sont symétriques afin de reproduire le même tracé mais avec les techniques de manœuvre opposées. La course se déroule en deux manches, une sur chaque parcours, et le résultat final est égal à l’addition du temps de parcours des deux manches. Toucher une fiche, ou les deux, entraîne une pénalité de 2 secondes tandis que le non franchissement ou le franchissement inverse d’une porte engendre une pénalité de 50 secondes !

Tous les clubs sont arrivés : Ambrières-les-Vallées, La Ferté-Bernard, La Flèche, Le Mans, Laval, Moulins-le-Carbonnel et Sablé-sur-Sarthe. C’est un véritable ballet de kayaks et de canoës ! Les encadrant⋅es des différents clubs sont également sur l’eau pour assurer la sécurité. Toustes les participant⋅es essayent les deux parcours et s’en imprègnent pour le Challenge de l’après-midi. D’ailleurs, la pause du midi arrive et tout le monde en profite pour se sustenter. Toutes les embarcations posées au niveau de l’ancien lavoir offrent un panel de couleurs très chouette : c’est une sorte d’arc-en-ciel à côté de la Mayenne ! Jade, Lise, Orianne sont arrivées pour compléter les effectifs de bénévoles.

La pause déjeuner terminée, c’est la remise des dossard et les dernières explications aux plus jeunes : la différence entre les portes vertes et les portes rouges, prendre son temps pour franchir les portes, ne pas commettre de pénalité, franchir la ligne d’arrivée… Pour embarquer, les participant⋅es doivent avoir un bateau aux normes de sécurité : des bosses (poignées), des réserves de flottabilité, un siège fixé. Elleux-mêmes doivent porter un gilet d’aide à la flottabilité et des chaussures fermées. Lorsqu’iels embarquent, les participant⋅es rejoignent ensuite le départ via le couloir rive gauche. Direction le bateau sécurité pour le départ. Deux jeunes partent en même temps et sont souvent tenté⋅es de regarder l’autre pratiquant⋅e sur son parcours ! Pendant ce temps, toustes les autres les encouragent et les bénévoles effectuent les actions nécessaires au bon déroulement de la course. Romain et Tom assurent la sécurité sur l’eau. C’est l’heure de la pause café avant la seconde manche, et ensuite tout reprend ! Quand un⋅e participant⋅e termine sa deuxième manche, un goûter, composé d’un verre de chocolat chaud et d’une madeleine, lui est remis en échange du dossard.

Lorsque la dernière manche est passée, les bateaux sont déjà quasiment tous rangés et sanglés sur les remorques. Tom et Romain clôturent la course par une réalisation du parcours en kayak de haute-rivière, pour le plus grand bonheur des plus jeunes ! Le temps de saisir informatiquement toutes les données pour les résultats, les bénévoles démontent et rangent tout le matériel. C’est enfin l’heure des résultats. Les jeunes de la JSPA Mayenne ont encore réalisé plusieurs podiums :

K1 Dame Poussine : Jahnelle, 2ème.

K1 Homme Poussin : Merlin, 1er – Gabriel, 3ème.

K1 Dame Benjamine : Clervie, 1ère.

K1 Dame Minime : Clara, 1ère.

C1 Dame Minime : Clara, 1ère

Pour leur première participation à un Challenge Jeunes, et en raison de leurs quelques séances de pratique, Esteban et Johan ont largement réussi leur course. En effet, Johan navigue en catégorie Minime, c’est-à-dire avec une majorité de participants qui pratiquent régulièrement depuis 3 ou 4 ans. Quant à Esteban, il n’a que quelques séances derrière lui. Bref, ils se sont super bien débrouillés !

Merci à toustes les participant⋅es ! Merci à tous les clubs d’être venus ! Merci aux parents bénévoles pour leur précieux coup de main : Aline, Emmanuel, Ludivine, Sylvain et Valentine !

Rendez-vous au club ce matin vers 9h afin de charger le matériel des 8-14 ans pour le Challenge Jeunes biathlon de La Ferté-Bernard. Clara, Clervie, Gabriel, Jahnelle, Merlin et Nathanaël chargent les pagaies et les gilets d’aide à la flottabilité dans la remorque. Iels participent également à l’attelage de cette dernière. Tout est prêt pour le départ. Il est un peu plus de 9h30 lorsque nous quittons Mayenne et un peu plus de 11h lorsque nous arrivons à La Ferté-Bernard.

Sur place, le ciel est dégagé. Un magnifique soleil nous réchauffe même si le vent souffle en mode bonne brise. Nous rencontrons les autres clubs : Laval, Ambrières-les-Valléées, Moulins-le-Carbonnel, Sablé-sur-Sarthe, La Flèche, Le Mans et La Ferté-Bernard. Pour la plupart des jeunes du club, il s’agit de la première compétition. C’est donc avec une certaine appréhension qu’iels déchargent le matériel. Le temps de tout décharger et de prendre les marques, il est temps de déjeuner. Michael leur explique le déroulement de la course, cela rassure les plus petites. Le principe ? Départ sur la plage à quelques mètres des kayaks, puis embarquement à l’américaine. S’ensuit un parcours de 700 m pour les poussines, 1,5 km pour les benjamines et un parcours de 2,2 km pour les minimes – cadettes débutantes. Enfin, course à pied de 1 km pour les petites catégories, 2 km pour les plus grandes.

Matthieu, du club fertois, indique et précise tous les points importants : le sens du parcours, le nombre de tours, les modalités d’embarquement et de débarquement, la boucle de fin de course. Le tout dans la bonne humeur ! C’est parti pour le premier départ ! Une sorte de mass-start départ debout pour Clervie, Gabriel, Jahnelle et Merlin. Les poussines partent avec plaisir et entrain ! Iels réalisent un seul tour tandis que les benjamines enchaînent sur leur deuxième tour. Le débarquement est l’étape la plus délicate avant de partir vers la course à pied.

C’est au tour des plus grandes ! Clara et Nathanaël, contrairement aux petites catégories, doivent se débrouiller seules pour l’embarquement et le débarquement. De plus, iels doivent réaliser trois tours du parcours sur l’eau. Le vent ne les aide pas vraiment, pourtant iels se débrouillent très bien. Mention spéciale pour Nathanaël : c’est sa première compétition, sa troisième séance de kayak et n’a jamais essayé auparavant le bateau qu’il utilise aujourd’hui ! Au final, iels ont toustes terminé la course !

Les participantes rendent leur dossard contre un goûter ! Puis vient les résultats, avec une petite frayeur pour Clervie : elle a été classée dans la catégorie des benjamins, pas des benjamines. Mais tout est rentré dans l’ordre.

Poussine : 1ère – Jahnelle

Poussin : 1er – Merlin, 2ème Gabriel

Benjamine : 1 ère – Clervie

Minime : 1ère – Clara

Cadet débutant : 1er – Nathanaël

Nous repartons à 15h50 en direction de Mayenne, avec quelques surprises sucrées dans le camion !

Cette journée est également une journée de compétition pour Clément ! Il est aujourd’hui à Saint-Pierre-de-Boeuf pour une double compétition régionale en slalom. Lui aussi réalise de belles courses puisqu’il termine à la 28ème place de la finale A !